Le procès d’un abuseur d’enfants

CITE-VILLENE-1c-Li   – Tu as déjà couché avec un homme?

   La question murmurée reste un moment sans réponse. À travers la pénombre, dans la moiteur de la chambre, je devine son visage. J’en perçois les contours pâles, délimités par sa chevelure sombre.

   – Oui, mais c’était contre ma volonté.

   Elodie WILBAUX, jeune Saint-Gilloise émigrée dans le Sud de la France, relate un procès authentique, mais bien sûr transposé. Entre 1985 et 1994, dans la Cité Villène, des enfants ont été abusés par un pédophile. Devenus adultes, pour se libérer du silence qui les étouffe, certains d’entre eux portent plainte.

   En rapportant heure après heure les détails du procès, la narratrice démonte le mécanisme qui a conduit les jeunes victimes à se sentir coupables et leurs proches à s’aveugler. Un témoignage d’autant plus éprouvant qu’il fait remonter une souffrance enfouie, elle-même ayant été, jeune fille, victime des agissements d’un professeur pervers narcissique.

  Un premier roman très maîtrisé, où la sobriété de l’écriture parvient à tenir en bride l’émotion.

   L’auteur dialoguera avec son éditeur Gérard Adam le samedi à 14h30 (présentation suivie d’une signature sur le stand N° 2 des éditions M.E.O.)

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s